EXPOSITION Hiver 2021-2022

Albert Voisin dit Vanber

La Collection de la Ville de Crest

15 décembre 2021 – 27 février 2022


Le Centre d’art présente la donation Vanber, une centaine d’œuvres données par les héritiers de l’artiste à la Ville de Crest en 1995.

De sa formation académique à l’abstraction, en passant par le Cubisme, les papiers collés à partir d’affiches déchirées et sa passion pour les paysages de la Drôme, l’exposition propose de découvrir l’œuvre foisonnante d’un artiste venu s’installer à Crest en 1956.

Albert Voisin dit Vanber naît à Lestre en Normandie en 1905. Il meurt à Crest en 1994. Il y était installé depuis 1956.

Vanber était un créateur fécond, il a produit environ 5 000 œuvres : peintures, gouaches, sculptures, papiers collés, mosaïques, œuvres textiles.

Refusant de vendre ses peintures de son vivant, il fait don de plusieurs dizaines d’œuvres au musée de Valence en 1994. En 1995, quelques mois après sa mort, ses héritiers font une importante donation d’environ 120 œuvres à la Ville de Crest, avec le soutien de l’Association Vanber. C’est cette « donation Vanber », habituellement accrochée dans les locaux de l’hôtel de ville, qui est présentée dans l’exposition.

Fils de photographe, Vanber choisit la peinture après sa rencontre avec Jean-Baptiste Antoine Guillemet en 1913. Il reçoit une formation classique et académique à l’École nationale des beaux-arts de Paris à partir de 1922 dans l’atelier de Fernand Cormon, remplacé par Pierre Laurens en 1924. Dans les mêmes années, il fréquente l’Académie Frochon à Montmartre.

Dans les années 1930, il fait la connaissance des artistes Albert Gleizes, Jacques Villon, André Lhote, Sonia et Robert Delaunay. Ces rencontres seront déterminantes pour l’élaboration de son écriture d’artiste. Il participe à de nombreux salons et expositions en vogue : Salon des Indépendants, Salon d’Automne, Salon des Surindépendants, Salon des Réalités Nouvelles. Il enseigne dans les écoles d’art de la Ville de Paris.

En 1948, il découvre le village de Toulaud en Ardèche, avec sa femme, la peintre Madeleine Théry. Il découvre la Drôme à travers Les Petits itinéraires à l’usage de l’artiste, un ouvrage d’André Lhote, installé à Mirmande, qui invite les artistes à apprécier les reliefs et la lumière de la Drôme.

En 1956, il achète sa maison à Crest, au pied de la Tour, et s’y installe définitivement.

Vanber est fortement influencé par le mouvement cubiste et l’abstraction, tout en conservant un rapport à la figuration et au travail de la matière. Il fut certainement l’un des premiers à pratiquer le décollage d’affiches à des fins artistiques ‒ ses premiers collages sont exposés à la galerie Suzanne Michel à Paris en 1951. Vanber est notamment un peintre de plein air qui travaille à partir des paysages de Crest et de ses alentours. Il est également marqué par les expériences de Moly-Sabata, lieu de création artistique à Sablons, sur les bords du Rhône.

Au tournant des années 1960, il participe à l’animation de la vie artistique crestoise, par le biais du salon Art et jeunesse et du Festival de la Vallée de la Drôme, initiative encore rare en province dans une France artistique très centralisée.

Il sera exposé au musée de Valence en 1985, puis à de nombreuses reprises dans la région, notamment à Crest et Valence dans les années 1990 et 2000. Des œuvres de Vanber sont conservées au musée de Montmartre, de Valence, de Cherbourg et de Condé-en-Normandie.

Ses œuvres sont signées mais ne sont pas datées. Elles portent rarement un titre. Lorsqu’elles possèdent un cadre d’origine, celui-ci est blanc et en bois de récupération. Ces habitudes de Vanber nous invitent ainsi à considérer son œuvre globalement, sans hiérarchie de technique ni chronologie fortement déterminée. Il pratique simultanément la peinture sur le réel et la composition abstraite, et revient régulièrement avec des repeints sur des œuvres anciennes.

Une exposition produite par la Ville de Crest. Les œuvres exposées appartiennent exclusivement à la « Donation Vanber », propriété de la Ville de Crest. Avec les conseils amicaux de l’Association Vanber.

Découvrez notre exposition Vanber en vidéo

EXPOSITION Printemps – Été 2021

Le Musée Éphémère de Crest

Découvrez des objets qui racontent des histoires de Crest et sa région

Du 19 mai au 19 septembre 2021

Crest ouvre un musée !

Le Centre d’art de Crest se transforme en Musée Éphémère de Crest et de la Vallée de la Drôme.

Il s’agit d’une exposition temporaire qui, pendant plusieurs mois, raconte l’histoire – ou plutôt LES histoires – de la ville, de sa région et de ses habitants.

Le principe ?
Créer une collection, le temps d’une exposition, en réunissant des objets significatifs, qui, ensemble, constituent un musée d’art et d’histoire :
– Passé historique : documents, lettres, archives, objets, photographies, etc. ; des symboles, des reflets, des témoins d’une période, d’un événement collectif ou individuel ;
– Passé industriel, agricole, artisanal, commercial : objets se référant à des commerces, des activités ou des métiers disparus notamment ;
– Histoire intellectuelle et culturelle, artistique ; architecture, urbanisme, transports, sports et loisirs, etc. ;
– Objets intéressants du point de vue documentaire ou de l’histoire de l’art sans lien avec l’histoire locale.

Quelques objets à découvrir dans notre musée éphémère

Un objet à la loupe – Épisode 1 :

Le couscous Bret

Un objet à la loupe – Épisode 2 :

Les affiches de l’imprimerie Véziant

Un objet à la loupe – Épisode 3 :

Le Miroir des François

Un objet à la loupe – Épisode 4 :

Anne Pierjean

 

 

ÉVÉNEMENTS

RENDEZ-VOUS

# Journées Européennes du Patrimoine

Samedi 18 et dimanche 19 septembre

Lors des Journées Européennes du Patrimoine, le Centre d’art vous propose de découvrir autrement l’exposition Le Musée Éphémère de Crest.

Samedi à 16h : Rendez-vous avec Anne Pierjean
Des oeuvres et objets personnels d’Anne Pierjean, écrivain « jeunesse » qui a passé la plus grande partie de sa vie à Crest, sont présentés dans notre exposition. Anne Grangeon, sa fille, présentera le livre Si je regarde par dessus l’épaule de ma vie…, un recueil posthume des écrits d’Anne Pierjean à destination des adultes.

Dimanche à 16h : visite guidée de l’exposition

Animations gratuites, sans réservation et dans la limite des places disponibles.

La galerie Duvert située à côté du centre d’Art est également ouverte et en entrée libre, n’hésitez pas à aller la visiter !

Pour connaître le programme complet des animations prévues à Crest, rendez-vous ici.

Instagram